Il y a une (vraie) vie gay en dehors des sites de rencontre gays, en dehors des applications de rencontres (Grindr, Tinder, etc.), en dehors des saunas et des lieux de drague. La rencontre gay se fait aussi de vive voix, par téléphone. Ce n’est pas nouveau, mais c’est peut-être un scoop pour toute une génération (voire, deux ou trois). Le principe est simple, on prend son téléphone (le mobile ou celui de la Box Internet) et on l’utilise comme un appareil de communication conçu, à la base, pour transmettre la voix humaine et permettre une conversation à distance.

La voix devient le VECTEUR principal des échanges, tandis que l’image et l’écrit passent au second plan.

Euh, mais alors, on parle avec d’autres gars sans savoir à quoi ils ressemblent ?

Oui ! Aussi fou que cela puisse paraître, il existe encore un monde parallèle où on peut se parler, où on peut faire connaissance, voire même se rencontrer, sans avoir à montrer (d’entrée de jeu) sa bouille, voire le reste de son corps.

Que tous ceux qui n’ont jamais tenté l’expérience se rassurent, vous n’appelez pas une personne précise, ni une ou (un) standardiste, vous appelez simplement un serveur vocal interactif chargé de vous guider pour enregistrer un pseudo (vocal) afin de dialoguer immédiatement avec tous les autres utilisateurs en ligne en même temps que vous.

On oublie l’écrit, les phrases en kit, les abréviations, les smileys, les emoji, tout se fait avec la voix. C’est un peu intimidant au départ, mais cela permet une approche totalement différente de l’autre, de sa personnalité, de ses attentes, de ses aspirations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code