Grande nouvelle ! Le grand amour quand on est gay, ça existe !

Pourquoi en serait-il autrement ? Le grand amour quand on est gay, ça existe vraiment ! A vrai dire, il existe même pour tout le monde. Quelle que soit la sexualité concernée. A partir du moment où on s’est mis ça dans le crâne, on peut commencer sereinement à se mettre en quête de lui. En quête de qui ? Du grand amour, pardi ! Puisque le grand amour quand on est gay, ça existe, autant en profiter comme tout le monde, non ?

Comment faire pour trouver le grand amour quand on est gay ?

Autant être franc, à ce jour, il n’y a pas de recette magique, ni de potion du même type pour trouver l’amour le vrai, le grand, celui qui fait rêver (bla-bla-bla). Le grand amour quand on est gay, il nous tombe dessus par hasard, un beau jour (ou peut-être une nuit), sans crier gare. Le grand amour, c’est un peu comme le destin, c’est quelque chose qu’on ne maitrise pas. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il ne sert à rien de chercher à donner un coup de pouce au destin en se bougeant un peu les fesses (et c’est bon pour la ligne de se bouger un peu les fesses de temps en temps).

Que faire pour le trouver ?

Pour commencer, il convient d’ouvrir grand les yeux et les oreilles. Le grand amour il est potentiellement partout. Au boulot. A la salle de sport. Au supermarché. A la plage. Au sauna (si, si…). A la boulangerie (ah bon ?). Chez des potes. A la montagne (oh, non). Sur un site gay (ah bon ?). Sur un tchat téléphonique gay (www.audiogay.com). En résumé, de nos jours, le grand amour quand on est gay, on peut le trouver partout. A condition de se mettre dans le crâne que le grand amour on le mérite nous aussi.

Pour les gays, seul le Q compte, c’est vrai ?

A vrai dire, c’est vrai, mais c’est faux aussi ! Le Q compte pour les gays, c’est un fait. Mais l’erreur, c’est de penser que tous les gays pensent et agissent de la même façon. Un gay, c’est ni plus ni moins qu’un être humain. Tous les êtres humains sont différents. Tous les gays sont différents. C’est aussi simple que ça.

Les gays ne cherchent que des plans Q. C’est pas simple de trouver le grand amour quand on est gay.

Certes, il y a bon nombre de gays qui ne recherchent que des plans Q (ou qui font mine de). Et après ? Qui a dit qu’on ne pouvait pas trouver le grand amour dans le cadre d’un plan Q ? On clique, on se plait, on se rencarde, on prend notre pied. Et puis soudain, on se rend compte qu’on a le cœur qui bat un peu plus fort en regardant celui avec qui on vient de s’éclater au lit. Le grand amour, il est partout. Bilan, on peut même le trouver dans son lit (pratique, mine de rien).

En conclusion, comme en introduction, le grand amour quand on est gay, il existe ! On a tous quelqu’un qui nous attend quelque part. Qu’on soit gay (ou triste).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code